Le 4 octobre, c’est la journée mondiale des animaux !

Chez Ethics Event, la préservation des espèces animales est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur, d’autant plus lorsque nous nous rendons compte qu’il s’agit d’êtres vivants essentiels à la vie.

LA JOURNÉE MONDIALE DES ANIMAUX, KEZAKO ? 🧐

Lancée en 1931, cette journée mondiale a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des animaux, qu’ils soient domestiques, sauvages ou d’élevage. 

Elle a lieu tous les ans le 4 octobre, jour de la saint François d’Assise. Ce dernier est considéré comme le protecteur de tous les animaux dans la religion chrétienne. 

Chez Ethics Event, nous souhaitons profiter de cette journée mondiale pour attirer l’attention sur les espèces animales menacées souvent oubliées.

DES ÊTRES VIVANTS ESSENTIELS À NOTRE SURVIE

Abeilles. Poissons. Oiseaux. Papillons. Chauves-souris. 

Ces cinq espèces ont en commun d’être indispensables à la vie sur notre planète. Pourtant, elles sont en voie d’extinction. Explications. 👇

Maya l’abeille 🐝

12% des espèces d’abeilles ont déjà disparu.

A ce rythme, les abeilles pourraient être rayées de la carte d’ici une dizaine d’années. Pourtant, elles sont indispensables à la vie car elles pollinisent les plantes. Or, 35 % de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs selon une étude de l’INRA et du CNRS. 

Le monde de Némo 🐠

Victimes de la surpêche, le nombre de poissons a considérablement diminué dans le monde entier.

Ces derniers sont capables de diminuer l’impact du réchauffement climatique. En effet, des chercheurs de l’université d’Exeter en Angleterre ont suggéré que les poissons aideraient à réduire l’acidité des océans grâce à leurs excréments. Ils sont également un élément indispensable de la chaîne alimentaire.

Rio, le toucan🐦

Chaque espèce d’oiseaux a un rôle important à jouer dans la mesure où ils régulent les populations d’insectes. De plus, ils ont un impact positif sur la qualité des sols et ils participent à la pollinisation ainsi qu’à la dissémination des graines lors de leurs voyages.

Drôle de papillon 🦋

Il y a de moins en moins de papillons. C’est un fait ! 

Et ce n’est pas une bonne nouvelle… En effet, tout comme les abeilles et les oiseaux, les papillons aident à la pollinisation. Très réactifs aux changements climatiques, ils sont également utiles aux scientifiques dans le cadre des recherches sur le changement climatique.

Batman 🦇

Les chauves-souris sont protégées par la loi française car elles sont en voie d’extinction et qu’elles ont un rôle écologique qui n’est plus à démontrer. En effet, ces mammifères volants permettent de réguler les populations d’insectes, dont certains sont nuisibles pour l’homme. Ces minis Batman permettent donc de ralentir la propagation de certaines maladies. 

Selon l’Article L214-1 du Code Rural et de la Pèche Maritime :

« Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »

Malgré la prise de conscience grandissante de l’opinion publique sur les conditions réelles d’élevage, de transport, de pêche et d’abattage, il reste encore beaucoup de chemin pour que les animaux soient véritablement considérés comme des êtres vivants doués de sensibilité et où leur bien-être ne sera pas négligé.

En portant un regard bienveillant sur les animaux qui cohabitent à nos côtés, nous contribuons à la sauvegarde de notre propre espèce.

Protégeons-les ! 👐